Rapport d’activités de PROSALUD, Ciudad Darío, NICARAGUA ( 10 février 2009 )

Rapport d’activités de PROSALUD, Ciudad Darío, NICARAGUA
( 10 février 2009 )
(Traduction du rapport des Dr Harry Velásquez Ordoñez et Toon Bongaerts.

1. Programme communautaire..

En 2008 nous avons été présents au début dans 12 “ municipios ” et à  la fin de l’année, nous avons concentré notre travail sur 6 d’entre eux : Darío, Terrabona, Esquípulas, San Dionisio, La Dalia, San Isidro, tous dans le département de Matagalpa. Environ 400 personnes ont reçu une formation dans différents aspects de santé communautaire, responsabilité, participation communautaire, organisation, usage adéquat des médicaments, etc.

Pour cela nous avons réalisé des ateliers de formation et d’accompagnement du réseau communautaire. 12 nouveaux groupes se sont formés et dans 22 déjà existants, le travail s’est renforcé. Pour 2009, en plus des six municipios  où nous travaillons actuellement, nous commencerons le travail dans deux autres : Sébaco et Muy Muy. Ces 8 municipios sont ceux pour lesquels  les autorités du SILAIS de MATAGALPA  ont demandé à PROSALUD d’assurer un appui parce qu’il n’y a pas d’autres ONG présentes.

Avec ce programme nous réussissons à avoir un réseau communautaire de santé mieux organisé, mieux informé et plus conscient dans la mise en œuvre d’actions de santé.

2. Programme de Vente de Médicaments Essentiels (VSM).

Fin 2008 le réseau des points de vente de ces médicaments compte : le réseau propre à PROSALUD et le réseau de 291 membres associés, qui sont différentes organisations humanitaires ou organisations locales ( entre Vente Sociales de Médicaments, VSM  et Pharmacies communautaires). Les bénéficiaires sont environ sept cent mille personnes sur dix départements du pays (qui en compte 17), auxquels a été indiqué l’usage adéquat des médicaments fournis.

L’une des stratégies vitales de PROSALUD dans ce domaine est d’augmenter le nombre de membres associés en diminuant son réseau propre, afin d’accroître le niveau d’autonomie de  la Protection Maternelle et Infantile  et de continuer à favoriser davantage encore la population aux ressources précaires. On a formé 320 personnes de Darío et Terrabona à l’utilisation adéquate des médicaments de même que 300 “ conseillers formateurs ”, tant pour le réseau propre que pour les associés.
En 2008, le  niveau de ventes de médicaments a été de 6,5 millions de Cordobas, avec une augmentation de 2% sur l’année précédente. La marge de bénéfice est de 22% et couvre les frais.

Actuellement le programme de Médicaments Essentiels est auto-suffisant à 100 %.

3. Programme des Cliniques Sociales.
La Clinique Sociale de Darío a accueilli en 2008 un total de 9020 patients dont la majorité étaient des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes et des patients aux maladies chroniques.

Nous disposons des services de médecine générale, un laboratoire clinique, un service d’échographie et une consultation d’orthopédie hebdomadaire. A partir de 2009, nous aurons les services de colposcopie, d’électrocardiographie et d’odontologie. Notre objectif est de rendre tous ces services  plus accessibles par leur coût modique à la population défavorisée.
On a réalisé en 2008, 560 tests de détection du cancer cervico-utérin, 422 échographies, et 7518 examens de laboratoire. Toujours en traitant les patients  avec qualité et chaleur humaine.

En outre nous avons assuré, depuis mars 2008, une présence médicale deux fois par semaine dans le municipio de Terrabona, et de manière permanente les services de laboratoire et de pharmacie.

Jusqu’à présent la Clinique Sociale de Terrabona, qui a commencé à fonctionner récemment, a accueilli 1600 patients en consultation médicale et plus de 2000 au laboratoire clinique. Dans les jours prochains nous aurons un généraliste permanent à Terrabona, ce qui bénéficiera de manière permanente à des milliers de patients.

En coordination avec le MINSA (Ministère de la Santé) nous avons aussi accueilli des malades chroniques (diabète, asthme, infection rénale chronique, etc.) pour leur donner des conseils et leur fournir des examens de laboratoire et des médicaments. En 2009 nous envisageons de leur accorder gratuitement un lot de soins et informations. Certains pourront apporter une petite contribution finanière.

Le niveau d’autonomie financière de  la Clinique de Darío est de 70%, c’est pourquoi l’apport extérieur d’organisations solidaires nous  est  encore nécessaire pour garantir le fonctionnement de la Clinique. Les frais mensuels s’élèvent à 5000 Euros, la récupération auprès des patients est de 3500 Euros. C’est pourquoi nous avons besoin d’un appui extérieur de 1500 Euros par mois.

4. Coopération externe.
Nous aurons en 2009 l’appui financier de deux organismes belges :

  • FOS Belgique : Pour l’extension de notre action dans les municipios de Sébaco et Muy Muy où nous ouvrirons deux points de VSM et 15 pharmacies communautaires, nous  recevrons un appui de 50 000 Euros.
  • OXFAM Belgique : Nous consoliderons le travail dans les 4 municipios de Darío, Terrabona, Esquípulas  et San Dionisio, en formant 20 communautés sur les thèmes de santé communautaire, nous installerons 20 pharmacies communautaires et appuierons la restructuration des Comités municipaux de santé et la réalisation de journées de prévention (vaccins). Pour cela nous disposerons de 25 000 Euros.
  • En septembre nous espérons compter sur le projet de Farmacéuticos Mundi (Espagne) avec qui nous travaillerons pour deux ans dans 7 municipios du département de Matagalpa en appui au réseau communautaire, au réseau public du MINSA, au réseau de VSM et a la participation de la société civile dans les actions de promotion et de prévention de santé. Nous comptons pour cela sur 280 000 Euros.

Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.