Réunion du 17 décembre 2009

1.    Festival de ciné latino.
Total des entrées : 1001. Solde positif de 159,71 Euros seulement, étant donné le prix du transport des films venus de Paris.Remarques :
Ne plus programmer de séances à 22h. Fixer le prix de la carte à 13,50 Euros  plutôt que 12 Euros. Commentaire entendu parfois : Essayer de trouver un – ou des – films moins noirs…
Maintenir les liens avec Dole (Film à la MJC) et Louhans (Eden Cinéma).
Essayer d’obtenir le passage sur FR3 Franche-Comté dans la rubrique “ Sortir ”.

En 2010 le festival aura lieu du 10 au 23 novembre.

2.    Marché de Noël Solidaire au Carcom de Lons.
12 organisations participantes. Bonne ambiance, bonne fréquentation. Produit du stand artisanat CALJ : 548 Euros. Animation agréable (“ La Sauvine ” et son orgue de Barbarie)
Le nombre des  organisations participantes va sans doute augmenter, il sera au moins de 13 en décembre prochain. Problème de place à l’intérieur du Carcom, qui reste cependant la meilleure option vu son emplacement central dans la ville.

3.    Assemblée Générale de MédiCuba-France à Paris.
Les informations de MédiCuba-Europe nous sont retransmises par Marie-France Allamand, présidente de MédiCuba-France. Le projet “ Envoi de matières premières ” à Cuba pour la fabrication sur place de médicaments d’usage hospitalier destinés au traitement de maladies graves : en 2008 et 2009, MédiCuba a envoyé des matières premières à la demande des Cubains pour une valeur totale de 283 526 Euros.
Ce projet continuera d’être d’actualité en 2010 car Cuba traverse à nouveau des difficultés économiques dues en partie aux ouragans de 2008. De plus MédiCuba France participera à la fourniture d’actinamycine D, médicament cytostatique très important destiné à soigner des enfants atteints de cancer. Jusqu’ici Cuba achetait un générique de ce médicament au Mexique, mais la fabrique mexicaine a été rachetée par le laboratoire Merck aux Etats-Unis et Cuba ne peut plus obtenir le médicament. Le besoin actuel est de mille flacons qui coûteraient 20 000 Euros en Europe. Une campagne urgente est lancée, de même que pour l’acquisition d’un équipement  “ Luminex ” qui sert à la production d’anticorps spécifiques utilisés en cytostatiques.

4. Ventes de livres.
Le produit de ces ventes subit depuis deux ans une diminution sans doute imputable à la situation économique ambiante. Par ailleurs, la quantité de manipulations physiques nécessaires à la réalisation des marchés en ville nous amène à revoir cette activité.
Etant donné la quantité de livres encore disponibles dans le stock, décision est prise de ne plus accepter de nouveaux livres, sauf des livres d’enfant et de beaux livres en très bon état. Nous conserverons une vente devant le Carrefour  de la Marjorie à Lons, et quelques autres ventes qui ne nécessitent pas de location de camion. A repréciser avec les personnes participantes.

5. Assemblée Générale du 22 janvier.
Elle sera précédée d’une assemblée Générale extraordinaire car il est probable que nous changerons certains articles des statuts : en effet les personnes élues au Conseil d’Administration pourraient élire un Bureau composé de 3 ou 4 membres “ co-responsables ” de l’association. Ces co-responsables se partageraient les responsabilités, ce qui était déjà en partie le cas, donc ce changement ne devrait pas créer un séisme dans l’association, même si le titre de “ Président ” doit disparaître. D’autres associations fonctionnent déjà de cette façon, notamment les boutiques “ Artisans du Monde ”.

6. Informations sur les projets de solidarité.
Des informations détaillées seront disponibles  à l’Assemblée Générale sur les projets du Mexique, du Nicaragua et de Cuba.

Le Conseil d’Administration du CALJ vous souhaite
une fin d’année paisible et réconfortante !

Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Réunion du 17 décembre 2009

  1. guyétand dit :

    Bonsoir et bonne année au CALJ, la programmation du festival de ciné me plait toujours autant et je ne suis pas du tout d’accord avec les quelques remarques s’offusquant de la présentation de films soit disant trop noirs…Mais c’est l’honneur de ce festival que de nous montrer des films dérangeants parce que reflétant la société telle qu’elle est et non pas telle qu’on aimerait qu’elle soit, y’a la télé et ses films bien pensants pour ça. D’ailleurs la programmation de Pierre fait place à des films plus légers également que je vais également voir même s’ils m’intéressent moins car moins signifiants à mon goût. Je suis ce festival depuis mon arrivée à Lons il y a une bonne quinzaine d’années et depuis je suis fan du cinéma latino.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *