Brèves (1) – Avril 2010

NICARAGUA : avortement thérapeutique. (Source : ENVIO, mars 2010 – p.9)

Le 8 février à Genève le gouvernement du Nicaragua s’est rendu à l’Examen Périodique Universel, mécanisme par lequel le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU révise la situation des droits humains dans les pays membres.
Durant un débat de trois heures les délégations gouvernementales de 47 pays de 4 continents firent au Nicaragua 109 recommandations, dont 32 concernant la préoccupation quant aux  indices élevés de violence contre les femmes. Eliminer la pénalisation de l’avortement thérapeutique et permettre l’interruption de grossesse dans les cas où la vie de la mère est en péril et où la grossesse est la conséquence d’un viol ou de l’inceste, telle fut la recommandation de huit pays : Grande Bretagne, Suisse, Norvège, Suède, Mexique, Finlande, Hollande et France.
La délégation du gouvernement nicaraguayen, représentée par la ministre Ana Isabel Morales écarta l’idée de rétablir l’avortement thérapeutique : “ Les transformations légales et les nouvelles dispositions concernant l’avortement au Nicaragua, – dit-elle-, sont le résultat de l’exercice de la souveraineté dans notre pays, il ne s’agit pas d’une affaire de caractère religieux. La majorité des citoyens nicaraguayens considèrent que  ce qui est important, c’est le droit à la vie de l’enfant à naître, qu’il est aussi un être humain jouissant du droit à la vie, et que l’avortement n’est pas une méthode appropriée de contrôle de la  natalité. ”
Ses paroles suscitèrent la réprobation de l’auditoire international.…

NICARAGUA : Les femmes protestent… ( Source : C.I.R., D-Münster, mars 2010 )

Malgré les menaces de pénalisation, les  diffamations et les agressions violentes, les organisations de femmes du Nicaragua ne se laissent pas intimider par le gouvernement Ortega /Murillo. Récemment elles ont appelé à une grande “ Manifestation du Balai ” contre  la corruption  politique et contre l’arbitraire du Président. Il avait, au Parlement, confirmé dans leurs fonctions les hauts  magistrats de la Cour Suprême Electorale, les mêmes qui ont cautionné la fraude lors des dernières élections municipales.
Les manifestantes s’inquiétaient aussi pour la vie de la jeune Amalia, atteinte d’un cancer sévère et qui, enceinte de dix semaines, ne pouvait recevoir de traitement médical dangereux pour le bébé. Car la nouvelle interdiction totale de l’avortement rend passibles d’une condamnation  les médecins qui le pratiqueraient.…

EQUATEUR : le premier aéroport écologique du  monde… (www.prensamercosur.com.ar)

Il sera sur l’île de Baltra, dans l’archipel des Galapagos, qui fut déclaré en 1978 patrimoine naturel de l’humanité par l’UNESCO . Cette initiative sans précédent prévoit de construire en 2011 un terminal de haute qualité environnementale et de très faible impact écologique. Le projet comprend plusieurs actions-clés : optimiser l’aménagement naturel, économiser significativement l’utilisation d’énergie pour la réfrigération, utiliser au maximum l’éclairage naturel dans les espaces intérieurs et intégrer des systèmes d’énergies renouvelables. L’infrastructure et le fonctionnement seront conformes aux standards internationaux. L’aéroport, réalisé en 2011, aura une superficie d’environ six mille m2, et pourra recevoir de 8 à 10 vols quotidiens avec une moyenne de cent passagers par avion.

Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *