Réunion du 15 avril 2011

1.    Pour s’adresser au CALJ.
Les différents courriers concernant la vie du Comité doivent être envoyés à son adresse mail : lecalj@gmail.com. Nous en informons tous nos partenaires ( Recidev, le Comité Amitiés Franco-Chiliennes du département 17, le ciné La Maison du Peuple de St Claude, etc.)

2.    VIVA MEXICO ! à la Maison du Peuple de St Claude le 31 mars.
Le CALJ était partenaire de la soirée présentant ce documentaire de deux heures de Nicolas Défossé. Après 60 présentations dans 15 villes du Mexique, VIVA MEXICO ! a été projeté durant une tournée de trois mois en Europe, en particulier en France durant tout le mois de mars.
Le film est ”un portrait en mouvement du Mexique en résistance… Les auteurs désiraient avant tout rendre hommage aux oubliés des célébrations officielles, aux héritiers de Zapata qui luttent pour la terre et la liberté dans le Mexique actuel, confrontés à une “ patrie ” qui les traite en étrangers. Leurs terres, autrefois récupérées par leurs ancêtres au prix du sang, sont en effet aujourd’hui l’objet d’une liquidation en cours… ”Ce film existe en DVD.

3.    La tournée de CANTO SUR.
Le groupe sera en Franche-Comté  du 5 au 11 juin.

4.    Les ventes de livres d’occasion
Pour cette année le CALJ  retient une seule date : la veille de la braderie de Salins ( dernier samedi de juillet en principe).

5.    Des films latinos hors festival.
Avec la fréquence des nouveaux films  latinos, il semble possible à présent de programmer avec le Renoir un film par trimestre, en plus du festival habituel. C’est ainsi que nous avons  déjà pu voir en mars  le film argentin CARANCHO.

6.    Dons versés depuis janvier par le CALJ aux projets de solidarité.
Pour MEDICUBA : mille Euros. Pour le démarrage de Esteli Solidarité : mille Euros.
Pour ERRAC : deux mille Euros.

7.    Haïti : suite du projet LETAGOGO.
Dans notre compte rendu de réunion de juin 2010, nous annoncions notre soutien, par un envoi de 2000 Euros, à un projet de “ Agronomes et Vétérinaires sans Frontières ”.
Il s’agit d’un réseau de laiteries, filière  laitière qui valorise le lait paysan, offre des revenus stables aux éleveurs et contribue à la sécurité alimentaire.
Pour consolider leurs activités, les 13 laiteries du réseau ont reçu des subventions qui ont permis de payer les salaires, d’acheter des panneaux solaires et des stocks de bouteilles.
Elles bénéficient également de formations au contrôle qualité et d’un accompagnement dans la reconquête du marché auprès d’ONG, d’institutions publiques et internationales. Les laiteries ont ainsi  mis en place des partenariats avec des institutions comme le Ministère de l’Education nationale pour l’approvisionnement des cantines scolaires ou encore le Programme Alimentaire Mondial.

8.    Nicaragua : le projet de Jean Loison et de l’association Estelí – Solidarité.
Extrait de la lettre de Jean Lhégu, président de Estelí-Solidarité, 11 février 2011 :

“ Au cours de l’année dernière, une soixantaine de personnes ont envoyé des dons au CEFAL ou directement à Jean Loison pour que son œuvre au Nicaragua se poursuive. Ceux-ci s’élèvent à 35. 400 euros.  Deux dons exceptionnels s’y sont ajoutés dont le montant cumulé se monte à 17. 700 euros et surtout la remarquable contribution des étudiants de l’association Intervenir de l’Institut national des Télécommunications d’Evry (91) qui, depuis une douzaine d’années, vont au Nicaragua pour construire gratuitement des maisons avec l’argent qu’ils ont gagné en travaillant le week-end. En 2010, ils ont ainsi collecté 11 000 euros… Un très grand merci aussi à tous ces fidèles amis et aux étudiants.
Grâce à ces dons et au travail de l’équipe d’amis nicaraguayens de notre association partenaire d’Esteli “ San Juan Bautista ”, les actions en faveur des plus démunis se sont poursuivies en 2010 et nous venons de recevoir le bilan de ce qui a été réalisé.

•    Il a ainsi été construit 16 maisons, ce qui a permis à autant de familles de vivre enfin dans des conditions dignes. Le coût total de cette opération s’élève à 31. 700 euros.
•    Le dispensaire a reçu comme chaque année environ 4 200 personnes par an. Son fonctionnement (salaires des 2 médecins, de l’infirmière et d’une personne de service, achat de médicaments, entretien et nettoyage, …) a coûté 21.000 euros. Cette année, les locaux ont été agrandis grâce à l’un des dons exceptionnels. Ces travaux ont coûté 9.600 euros.
•    Il a enfin été versé des bourses à 18 élèves infirmiers ou infirmières dont le montant total s’élève à 3.500 euros.

Au total, les dépenses se sont donc élevées à 65. 800 euros. Une part non négligeable de ces  dépenses  a été couverte par le paiement des médicaments par les patients du dispensaire et par une modeste contribution financière demandée aux familles pour que la construction de leur maison puisse démarrer. Une action de responsabilisation est en effet effectuée depuis plusieurs années par les responsables de l’association San Juan Bautista auprès de tous les bénéficiaires de ces actions afin qu’ils soient vraiment partie prenante et qu’ils se sentent respectés. Ces participations se sont  élevées à 16. 600 euros.
Le bilan financier de cette année se traduit donc par un reliquat de 14. 900 euros qui va être utilisé pour l’achat d’appareils médicaux qui permettront au dispensaire d’être plus performant. ”

Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Réunion du 15 avril 2011

  1. Catrou Annie dit :

    Je suis intéressée par vos actions au Nicaragua.Merci de m’envoyer vos lettres.
    J’habite à Annecy donc un peu loin pour venir à vos réunions mais éventuellement un voyage au Nicaragua l’été..
    Bien cordialement
    Annie Catrou

  2. Bernard dit :

    Bonjour et merci de votre message.
    Tous les compte-rendus de nos actions au Nicaragua se trouvent sur notre site internet.
    Quant à un voyage au Nicaragua, rien n’est programmé pour l’instant, mais pourquoi pas? Restons en contact.
    Cordialement.
    Pour le CALJ,
    Bernard Vannier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *