Brèves (1) Novembre 2011

(www.agenciapulsar.org)
ARGENTINE. Elections générales
La présidente argentine Cristina Kirchner a été brillamment réélue avec 53,96 % des voix. Lors de ces élections  générales, son parti, le Front pour  la Victoire, a également obtenu le contrôle de la Chambre des Députés et du Sénat, ainsi que 8 gouverneurs sur neuf provinces.
La présidente doit sa victoire à ses mesures visant la justice sociale, à l’activité économique en ascension, à la satisfaction de la population en matière de droits humains et à l’indépendance de ce pays par rapport au monde. Et ce capital s’est trouvé encore valorisé par le discrédit des propositions de l’opposition, qui avait dilapidé les fonds réunis en juin 2009.

AMÉRIQUE LATINE . Le 12 octobre.…
Eduardo Galeano, l’écrivain de la dignité, écrit à propos de la « Découverte »  de l’Amérique Latine le 12 octobre 1492 : « Ce jour-là, l’Amérique découvrait le capitalisme. Christophe Colomb, financé par les rois d’Espagne et les banquiers de Gènes, apportait la nouveauté aux îles de la Mer des Caraïbes… Au bout de cinq siècles de négoce avec toute la chrétienté, un tiers des forêts d’Amérique est anéanti, bien des terres fertiles sont devenues stériles et plus de la moitié de la population ne mange pas à sa faim. »
Mais depuis plusieurs décennies, les mouvements indigènes, afro-américains, paysans et ouvriers d’Amérique Latine et des Caraïbes sont passés de la résistance pour la survie à la résistance pour la récupération de leurs territoires, la dignité et la décolonisation de la pensée et des lieux. C’est un processus lent mais imparable…

ARGENTINE. 26ème rencontre nationale des Femmes (ENM).
Ce fut une participation  massive du 8 au 10 octobre dans la ville argentine de San Carlos de Bariloche. Rencontre nationale mais avec la présence de délégations des autres pays d’Amérique Latine. 56 ateliers étaient prévus sur les divers thèmes intéressant les femmes. Une étudiante en Médecine, membre de la Commission  organisative de l’ENM, souligne que : « C’est une expérience unique au monde. Pour beaucoup de femmes c’est le seul lieu où elles peuvent raconter ce qu’elles vivent, et parfois s’organiser localement. Certains pensent que cette rencontre est un lieu où les femmes se rassemblent pour se lamenter,  mais les initiatives qui en résultent montrent le rôle positif de cette rencontre. »
L’année prochaine la rencontre aura lieu à Misiones pour deux raisons locales : le cas d’une fille de 14 ans qui fut violée et à qui on n’a pas permis d’interrompre la grossesse résultant de ce viol,  et la traite des femmes qui est importante dans cette province. La rencontre se termina par une marche avec toutes les présentes et la banderole : « Education sexuelle pour décider, Contraceptifs pour ne pas avorter, Avortement Légal pour ne pas mourir. »

URUGUAY. Finie l’impunité…
Les crimes perpétrés en Uruguay durant la dictature miitaire  (1973 – 1985 ) n’avaient pas été classés « crimes de lèse-humanité » et pour cette raison, devaient être prescrits à partir du 1er novembre 2011. Or le pouvoir législatif uruguayen décida, le 26 octobre dernier, de promulguer une nouvelle loi déclarant ces délits imprescriptibles. Cette loi s’oppose donc à la Loi de Caducité en vigueur depuis 1986  qui permettait l’impunité de militaires responsables de violations des Droits de l’Homme. Le jugement des responsables  de morts, tortures et disparitions de plus de 200 personnes durant le régime militaire devient enfin possible.

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *