Brèves (janvier 2014)

EL SALVADOR: (Noticias Aliadas)
Les élections présidentielles ont lieu le 2 février. Pour l’instant, le FMLN (Front Farabundo Marti de Libération Nationale) est  favori avec 30,4 % des intentions de vote. La coalition UNIDAD conduite par l’ex-président Elias Antonio Saca (2004 à 2009) arrive à 26,7 % et le parti de droite ARENA (Alliance Républicaine Nationaliste) à 25,3 %. Le candidat FMLN à la présidence est l’un des leaders historiques de ce parti, Salvador Sánchez Cerén.

NICARAGUA: (La Primerísima)
Les travaux du grand canal inter-océanique devraient débuter en décembre 2014. La note officielle concernant ce méga-projet a été signée le 9 janvier par le Président Daniel Ortega et le concessionnaire du grand canal, le Chinois Wang Jing, président du groupe HKND.

CUBA: (La Primeríssima)
En retraite du pouvoir depuis 2006, Fidel Castro, 87 ans, est apparu en public lors de l’inauguration d’un studio artistique, évènement qui coïncidait avec le 55e anniversaire de son entrée triomphale à La Havane en 1959. Fidel Castro a jusqu’ici consacré sa retraite à écrire son autobiographie et de nombreux articles d’opinion, quand sa santé le lui permet. Dans le dernier, daté du 19 décembre, il fait l’éloge de son ami Nelson Mandela et révèle les  paroles de Raúl Castro s’adressant en anglais au Président Obama lors des poignées de mains habituelles aux funérailles : « Monsieur le Président, je suis Castro. »

ARGENTINE et CHILI: (Noticias Aliadas)
La mine canadienne a informé fin octobre de la suspension de ses activités de construction du  projet Pascua Lama, sur la frontière Argentine-Chili, du fait des conditions défavorables du marché. Les groupes écologistes et indigènes ont accueilli la décision de l’entreprise comme « une excellente nouvelle. » En avril dernier, un juge de la ville chilienne de Copiapó avait ordonné l’arrêt des activités de l’entreprise du fait d’infractions environnementales  liées à la destruction de glaciers et à  la pollution de ressources hydriques.

GUYANE: (Noticias Aliadas)
Dans le cadre du contrôle de la destruction de la forêt amazonienne causée par les mines d’or et de diamant, en 2010 la Guyane s’associa à la Norvège pour créer l’un des plus grands projets mondiaux, le REED (Réduction d’Emissions pour Eviter la Dégradation des Forêts). Cet engagement devait rapporter à la Guyane, d’ici 2015, 250 millions de dollars du Fond de Conservation Forestier. L’objectif a été respecté les deux premières années mais en 2012 le secteur déboisé étant plus vaste que prévu, la Guyane n’a rien perçu. Il faut noter cependant qu’elle continue d’avoir les plus bas niveaux de déforestation d’Amérique du Sud.

BOLIVIE: (Telesur)
Le gouvernement d’Evo Morales a annoncé que l’ONG danoise IBIS ( droits, éducation et développement) devrait quitter la Bolivie avant le 26 mars 2014. Cette décision a été prise suite au financement par cette ONG d’actions destinées à diviser les organisations indigènes. Le président a rappelé que l’organisation états-unienne USAID avait été également expulsée de Bolivie en  mai dernier pour ses liens avec des opposants politiques. Evo Morales et son premier ministre réitèrent qu’ils ne permettront pas d’ingérence politique en Bolivie.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *