Brèves – (novembre 2014)

VENEZUELA – Accueil de jeunes Palestiniens (Venezuela-Infos)
119 étudiants palestiniens viennent d’arriver au Venezuela en tant que boursiers du Programme « Yasser Arafat 2014 » pour y suivre des études de médecine intégrale communautaire à l’Ecole Latinoaméricaine de Médecine « Dr Salvador Allende » (ELAM). Pour l’heure près de 50 mille jeunes vénézuéliens et latinoaméricains se forment en médecine intégrale communautaire à l’ELAM, parmi lesquels 17 mille sont déjà diplômés, 20 mille sont en cours de formation et 18 mille en phase préparatoire.
Le Président Maduro, qui a accueilli les étudiants durant la remise de 114 logements publics à des secteurs populaires de Petare (Etat de Miranda), a confirmé que les programmes de bourses d’études pour les jeunes Palestiniens vont être multipliés dans tous les domaines de la connaissance, et que les divers ministères et institutions concernés travaillent en ce sens. (Th. Deronne)
L’objectif du gouvernement bolivarien est d’offrir des bourses d’études à un millier de jeunes Palestinien(ne)s. Ici se trouve le futur de la Palestine (…) La Palestine ne s’est pas laissé anéantir, elle a refusé de mourir, elle a résisté, elle vivra et elle vaincra, nous en sommes certains (…) Aujourd’hui, la Palestine s’est inscrite dans le coeur du Venezuela, nous avons beaucoup d’admiration pour le peuple palestinien et ceci est un modeste pas pour dire qu’il est possible de concrétiser la solidarité”.

MEXIQUE: Le danger d’informer.(Noticias Aliadas)
Au Mexique plus de cent journalistes ont été assassinés depuis 2010, dont 12 dans le seul Etat de Guerrero, région qui capte l’attention actuellement par la disparition de 43 étudiants de l’Ecole Normale Rurale de Ayotzinapa. Les journalistes savent que le fait de couvrir des thèmes comme le narcotrafic et la violence est très délicat, et ils sont constamment persécutés pour avoir publié des reportages dans lesquels ils signalent des homicides, des séquestres et des tueurs à gages. Les reporters locaux sont les plus vulnérables et pour eux il est devenu dangereux d’exercer le journalisme. « Nous sommes dans une zone où il n’existe pas de loi », assurent les reporters. Depuis 2000, on a compté aussi 138 homicides parmi les travailleurs de la presse, ainsi que 21 disparitions. (Noticias Aliadas)

BRESIL-VENEZUELA: Accord de coopération.(Venezuela-Infos)
Le Venezuelien Elías Jaua, ministre des communes et des mouvements sociaux, vient de signer avec les Brésiliens Alexandre Conceiçao, – membre de la dIrection Nationale du Mouvement des Travailleurs Ruraux sans Terre (MST), et Erivan Hilario dos Santos, Directeur de l’Ecole Nationale de Formation Florestan Fernandes, un important accord qui est l’aboutissement d’un double processus: d’une part, au Venezuela, la montée en puissance du pouvoir citoyen comme base d’un futur Etat Communal, et d’autre part, au Brésil, le travail constant de l’université construite par les Sans Terre pour que les mouvements sociaux disposent d’un espace permanent d’échanges d’expériences et de formation permanente.
Le texte signé porte sur trois objectifs communs :
– la mise en place de stratégies de coopération en matière d’économie solidaire, de développement local et d’économie sociale.
– la coordination de stratégies intégrales pour la formation d’entreprises socio-productives,
-la conception et la réalisation de programmes de formation en matière d’économie solidaire et communale, l’organisation d’entreprises de propriété sociale directe et indirecte au Venezuela.
Des formateurs, techniciens et spécialistes mettront au point ces projets et organiseront des rencontres, ateliers et conférences destinés aux mouvements sociaux.

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *