Brèves (août 2015) : Venezuela, Colombie, Argentine…

VENEZUELA. Hommage au libérateur Simón Bolivar.

La République Bolivarienne du Venezuela a célébré le 204e anniversaire de son indépendance par de nombreuses activités culturelles. Les orchestres infantiles du Bronx et du Venezuela ont offert un concert au Centre National d’Action Sociale par la Musique de Caracas (rappelons que le Venezuela a manifesté sa solidarité à la population du Bronx en de multiples occasions).
La Déclaration d’Indépendance du Venezuela fut signée le 5 juillet 1811 par le Congrès du Venezuela, mais malgré cette décision, il fallut de multiples batailles et campagnes pour parvenir réellement à la séparation du royaume d’Espagne : la bataille de Carabobo le 24 juin 1821, où Simon Bolivar vainquit l’armée, et la bataille navale de juillet 1823, où le chef espagnol prit la fuite, libérèrent enfin le Venezuela de la domination espagnole. Avec l’indépendance du Venezuela, la ferveur indépendantiste des autres pays d’Amérique du Sud s’accentua : la Colombie, l’Equateur, le Pérou et la Bolivie furent libérés du joug espagnol grâce au charisme militaire et politique de Simon Bolivar.

COLOMBIE. Quand les accords de paix aboutiront-ils ?

Depuis 2012, des représentants du gouvernement colombien se réunissent à La Havane avec les représentants des guérillas (FARC-EP) pour dialoguer et trouver une issue concertée à la confrontation armée qui dure depuis plus d’un demi-siècle. Jusqu’ici ils sont parvenus à des accords partiels sur des thèmes comme la réforme rurale, la participation politique, le thème des drogues illicites, un programme pour le déminage et la création d’une commission de la vérité. Mais alors que le principe d’un cessez-le-feu bilatéral avait été décidé, les FARC-EP ont perdu 40 membres durant les derniers mois à cause des bombardements de l’armée colombienne dans les zones rurales, ce qui affecte aussi les indigènes et les paysans. Les grands médias reportent toute la responsabilité du conflit sur les FARC-EP, minimisant l’incidence de l’Etat colombien, surtout en ce qui concerne la violation des droits humains pour les victimes et leurs familles.
Et la patience des Colombiens s’épuise…

ARGENTINE. Les dinosaures de Patagonie…

Dans la province de Neuquén, au sud-ouest de l’Argentine, des paléontologues ont localisé les restes d’un dinosaure de grande taille. La Patagonie argentine a été le centre de nombreuses découvertes scientifiques. Mais cette dernière est peu commune : il s’agit d’un dinosaure au nez énorme, au sujet duquel les savants s’interrogent.
Le premier dinosaure de cette espèce avait été trouvé aux Etats-Unis, dans l’Utah, dans les années 90. C’est en reconstituant son crâne que les savants comprirent qu’ils avaient découvert une espèce nouvelle ( Rhinorex Condrupus).

NICARAGUA – URUGUAY . Le tabac ne tuera plus ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souligne que chaque année la consommation de tabac tue environ 6 millions de personnes (cancers, maladies pulmonaires et vasculaires…) dont six cent mille parmi les fumeurs passifs, seulement exposés à la fumée de tabac de leur entourage. Lors de la Journée Mondiale sans Tabac, célébrée le 31 mai dernier, l’OMS a décerné le prix de la lutte contre le tabagisme à deux nations latino-américaines : l’Uruguay et le Nicaragua. Ces deux pays ont en effet ratifié le Protocole pour Eliminer le Commerce Illicite des Produits du Tabac, ainsi que l’Accord Cadre de l’OMS pour Contrôler le Tabac.

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *