BREVES – Décembre 2015

D’après Noticias Aliadas (03/12/2015, trad. B. Fieux). Ce mois-ci, Argentine, Brésil, Chili et Colombie.

ARGENTINE – En Argentine, les Grands Mères de la Place de Mai annonçaient le 5 novembre dernier la récupération du 118ème petit-fils. Estela de Carlotto, présidente de l’organisation, a confirmé au cours d’une conférence de presse qu’il s’agit d’un homme de 38 ans, nommé Martin, fils de Estela Maris Montesano et Jorge Oscar Ogando, tous deux détenus-disparus en 1976, durant la dictature de Jorge Rafael Videla (1976-81), et petit-fils de Delia Giovanolla, l’une des 12 fondatrices des Grands-Mères de le Place de Mai. En mars dernier, Martin s’est soumis volontairement à des recherches d’ADN qui ont confirmé sa filiation. Le 31 août 2015 fut également restituée l’identité de la petite-fille n°117, identifiée comme Claudia, fille des détenus-disparus Walter Hernán Dominguez et Gladys Cristina Castro, et née en captivité en mars 1978.

BRESIL – L’écoulement de 62 millions de m³ de déchets miniers dans le río Doce, au sud-est du Brésil, a été considéré comme le pire désastre environnemental de l’histoire du pays. Le 5 novembre se produisit la rupture de deux dépôts de déchets de la mine de fer de Samarco, propriété de la Brésilienne Vale et de l’australienne BHP Billiton, située dans l’Etat de Minas Gerais. La localité de Bento Rodriguez fut détruite et 17 personnes y trouvèrent la mort. Après avoir parcouru 650 km, le déversement arriva à la mer, dévastant sur son passage la flore et la faune. La présidente Dilma Rousseff a annoncé que Samarco devra payer une amende équivalente à 66 millions de dollars, outre les indemnisations aux Etats de Minas Gerais et de Espiritu Santo, aux municipalités affectées et aux personnes sinistrées.

CHILI – Une cour d’appel du Chili a condamné le 3 novembre à des peines allant de 4 à 13 ans de prison 64 ex-militaires responsables de la disparition en 1974 de Washington Cid Urrutia, militante du MIR (Mouvement de Gauche Révolutionnaire). Le juge Hernán Crisosto condamna les ex-généraux retraités César Manríquez, Pedro Espinoza, Miguel Krassnoff et Raúl Iturriaga à 13 années de prison comme co-auteurs du délit de séquestre qualifié. Tous se trouvent déjà en train de purger des condamnations de plus de 200 ans pour violations des droits humains…

COLOMBIE – Les couples homosexuels pourront adopter des enfants en Colombie : le 4 novembre dernier, la Cour Constitutionnelle a émis un jugement en faveur d’une demande  d’adoption par des parents homosexuels : ce qui doit prévaloir est le droit de l’enfant, garçon ou fille, à avoir une famille. Selon le magisrat Palacio, « l’adoption d’enfants par des personnes aux orientations sexuelles diverses, en général, et par des couples de même sexe, en particulier, n’affecte pas par elle-même l’intérêt supérieur du mineur, et ne compromet pas de manière négative sa santé physique et mentale ou son développement intégral. »

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *