COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE du vendredi 29 janvier 2016

19h45 – Partie statutaire

I. RAPPORT MORAL

Marc a rappelé les objectifs de l’association : « s’informer pour informer les autres », soit dire et témoigner plutôt que faire, et soutenir des projets en Amérique Latine dont les peuples ont l’initiative. Ces objectifs peuvent être remplis grâce aux adhésions et aux dons, mais aussi aux ventes d’artisanat, de livres d’occasion et de café.

Par ailleurs, il a également souligné le rôle culturel de l’association, en particulier dans la création, en 1986, d’un festival de cinéma latino, d’abord accueilli au Renoir, puis à la MJC et, depuis 2012, aux 4C.

II. RAPPORT D’ACTIVITÉS

a. Les ventes

L’apport financier des ventes est important dans les recettes du CALJ. En effet, en 2015, les ventes d’artisanat ont rapporté 1670,50€, les ventes de livres 860,80€ et les ventes de café 1030,40€.

S’agissant des livres, Martine a précisé que le stock de livres pouvait être étoffé (en particulier par des romans policiers) et que des idées de sites de vente étaient les bienvenues.

b. Les partenaires en Amérique Latine

En 2015, les dons aux partenaires se sont élevés à 8000€, répartis de la manière suivante :

1.    Mexique :

a.    Ayotzinapa : 1000€ – Nouveau projet soutenu par le CALJ, suite à la réalisation (et aux projections dans le Jura) du documentaire du mexicain Xavier Robles Ayotzinapa, Chronique d’un crime d’état sur les 43 étudiants de l’école normale rurale d’Ayotzinapa qui ont disparu en septembre 2014. Ce montant financera pour moitié la production du film et pour moitié l’école normale rurale d’Ayotzinapa.

b.    ERRAC : 2000€ – Ces fonds sont attribués à la formation et à l’équipement de femmes dans le cadre du projet de développement de nouveaux groupes de femmes paysannes dans l’état d’Hidalgo, dans le centre du Mexique.

2.    Bolivie :

a.    Chunavi : 2000€ – Nouveau projet, déjà annoncé en 2013 et 2014 et finalement réalisé en 2015. La mission d’Hydraulique Sans Frontière consistait à construire, avec la communauté, un réservoir complémentaire et à capter cinq sources dans le village d’agriculteurs aymaras de Chuniavi, sur l’Altiplano, à 4100 m d’altitude. En raison du réchauffement climatique, de la disparition des glaciers et de la pollution par les pâturages à lamas, ce village de 700 habitants était victime de nombreuses coupures d’eau et le collège n’était plus alimenté en eau durant la journée.

3.    Nicaragua :

a.    Esteli Solidarité : 1000€ – Actions en faveur des pauvres dans la ville d’Esteli, au Nicaragua, initiées il y a une quinzaine d’années par le Père Jean Loison : construction de « maisons dignes » (durant l’été 2015, 70 étudiants bretons et parisiens ont construit 12 maisons dignes et 2 cantines), fonctionnement d’un dispensaire, attribution de bourses à des étudiants… Un terrain a par ailleurs été acheté pour construire une auberge qui accueillerait les familles des malades.

b.    Prosalud : 2000€ – Prosalud est une organisation non gouvernementale fondée en 1997 par le médecin belge Toon Bongaerts et qui s’est donnée comme priorité la santé maternelle. Son action initiale se décline en une clinique sociale, en la vente sociale de 150 à 200 médicaments génériques essentiels et en la diffusion d’informations sur l’alcoolisme, les drogues et les grossesses précoces non désirées. Aujourd’hui s’y ajoutent, entre autres, un centre pour diabétiques, du matériel et des soins pour enfants handicapés ainsi qu’un centre de santé mentale.

c. Le Festival Latino

En dépit de la popularité acquise par l’événement, l’édition 2015 du Festival de ciné latino a été suspendue en raison de l’arrivée tardive du nouveau directeur des 4C, M. Fromentin, et de la suppression du poste de chargé de programmation. M. Fromentin, comme M. Huelin, adjoint à la ville de Lons chargé de la culture, ont à cœur de relancer ce festival en 2016.

d. Le Festival Alimenterre et la Semaine de la Solidarité Internationale

Ces deux événements étaient une première pour le CALJ. Ils nous ont permis de collaborer avec d’autres associations (entre autres la Confédération Paysanne du Jura et Amnesty International) et de toucher un public nouveau, dont 80 collégiens.

e. Les informations

Jacques a rappelé le travail colossal effectué par Bernadette pour sélectionner des informations dans la presse latino-américaine, les traduire et les diffuser, par voie postale, par email et sur le site web du CALJ.

III. RAPPORT D’ORIENTATION

Yves a précisé la réorientation de l’organisation interne de l’association :

« Le CALJ oeuvre à venir en aide aux populations d’Amérique Latine qui en ont le plus besoin. En 2015, le CALJ a renoué avec ce qui est l’essence et le moteur même d’une association. À savoir que le regroupement de personnes qui partagent cette même volonté le font dans une ambiance de parole partagée et d’écoute de l’autre. Cette heureuse atmosphère crée une dynamique et un esprit de cordialité qui renforcent les buts de l’association. Les aides à l’éducation, à la santé, à l’accès à l’eau potable sont prolongés par une meilleure connaissance des pays concernés et d’une mise en lumière des fléaux dont souffrent leurs populations. »

IV. RAPPORT FINANCIER

Fernand a présenté le rapport financier. Outre les informations susmentionnées, il faut souligner l’augmentation du nombre de cotisations (2 328€) et des dons (3 204€) en 2015. Les recettes d’élèvent à 11 424,63€, les dépenses à 4 221,17€ et les appuis aux projets à 8000€.

V. MISE AU VOTE DES RAPPORTS

Les rapports moral, d’activités et financier sont votés à l’unanimité.

VI. RENOUVELLEMENT DU COLLECTIF D’ANIMATION

Jacques Roland quitte le Collectif d’Animation (CA) ; Maud Blondeau, Yves Raidelet et Annick Van Gaver sont élus à l’unanimité au CA.

La partie statutaire se termine à 21h30 et la soirée se poursuit par un ciné-débat autour du court métrage La bicicleta de madera, en présence de son réalisateur, Ibrahim Prieto.

Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *