EL SALVADOR – Un exemple en éducation alimentaire et nutritionnelle.

(IPS, novembre 2017 – Trad. B. Fieux)

Dans le municipio de Atiquizaya, situé à 83 km au nord de la capitale San Salvador, on a mis en marche depuis 2013 l’initiative « Ecoles Soutenables », une référence des programmes d’alimentation scolaire soutenables.

L’initiative se réalise grâce à une articulation entre les divers secteurs concernant l’alimentation scolaire, la participation sociale, l’éducation nutritionnelle et alimentaire pour la promotion d’habitudes saines par l’intermédiaire de potagers scolaires, l’adoption de menus adéquats et l’achat de produits de l’agriculture familiale locale pour l’alimentation scolaire.

Tous les jours, l’alimentation scolaire des élèves des 22 centres scolaires  du municipio s’enrichit avec les végétaux récoltés dans les potagés installés dans les écoles et avec les aliments produits par les agriculteurs familiaux de la région. Cette technologie salvadorienne est l’une des finalistes du  » Prix Fondation Banco do Brasil », dans la catégorie International.

Le Prix cherche à promouvoir les technologies sociales comme instruments de faible coût et avec la participation des communautés pour le développement soutenable. Ce fut la première édition qui compta la participation de technologies internationales.
Les catégories de ce Prix sont alignées sur les Objectifs de Développement Soutenable (ODS) proposés par l’Organisation des Nations Unies pour l’Agenda 2030.

Une initiative qui implique tout le monde.
Dans l’initiative des Ecoles Soutenables du Salvador, les mères préparatrices du réfrigérateur scolaire ont reçu une formation adéquate sur les thèmes d’innocuité des aliments et de leur manipulation appropriée dans le but de promouvoir les habitudes d’hygiène dans la cuisine de chaque centre scolaire. En outre, on a amélioré l’infrastructure des cuisines, réfectoires et entrepôts des établissements d’enseignement.

La méthodologie mobilise professeurs, parents et élèves, gouvernement et société civile pour la planification et l’exécution intégrées des activités pour que l’initiative atteigne le succès.

Le chef de l’Unité de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de Atiquizaya, Moisés Moran Murga, a signalé que l’initiative  » a permis l’union de différents acteurs pour promouvoir le développement de l’économie locale, avec l’achat de produits de l’agriculture familiale, pour assurer une alimentation complète aux enfants d’âge scolaire, et a contribué à l’évolution culturelle dans l’alimentation des familles. »

Potagers scolaires.
De 2013 à 2017, par l’intermédiaire des Ecoles Soutenables, des potagers scolaires se sont implantés dans 22 unités d’enseignement à Atiquizaya, dont la municipalité en entretient 17. Quotidiennement, environ 30 400 élèves reçoivent aliments, incluant fruits et légumes, outre une éducation alimentaire et nutritionnelle. 147 associations de producteurs participent, ils fournissent aux écoles fruits, légumes et œufs. Le projet fut imité dans deux autres municipios du pays, Izalco et Jiquilisco.

Prix.
Tous les deux ans, le Prix Fondation de Technologie Sociale, la coopération de l’UNESCO, l’appui de la FAO, de la Banque de Développement de l’Amérique Latine (CAF), de la Banque Mondiale, du PNUD, et de la Banque Nationale de Développement Economique et Social (BNDES). La cérémonie de remise des prix se réalise le 23 novembre à Brasilia. Les finalistes internationaux recevront des trophées et une vidéo sur l’initiative, outre la participation au Forum International de Technologie Sociale, qui a lieu les 21 et 22 novembre à Brasilia.

Article publié par l’Officine Régionale de la FAO pour l’Amérique Latine et les Caraïbes. Accord spécial de diffusion avec l’officine régionale IPS de la FAO.

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.