L’Éducation à Cuba

Cuba Coopération France – samedi 14 avril 2018
par Giselle Figueras Peña, Lauris María Henriquez,
Traduit par Chantal Costeroussse, Yenima Díaz Velázquez

En ce moment, dans tous les centres pré-universitaires de l’île (ndt équivalents à nos lycées), les élèves de terminale reçoivent des informations sur les plans de carrière pour la poursuite de leurs études. Dans de nombreux centres, les carrières en sciences médicales et pédagogiques dominent, c’est le cas dans les deux provinces que nous avons retenues aujourd’hui : Las Tunas et Sancti Spíritus.

Les écoles maternelles ne sont pas oubliées : l’exemple de Guantánamo ; et, au plus haut sommet de l’État, le représentant de l’Éducation de Cuba à la rencontre internationale qui se tient en ce moment à l’UNESCO sous le slogan « Compétences pour un monde plus connecté » va présenter les progrès de l’île dans l’utilisation de la technologie dans l’enseignement.
Paula Lecomte

Las Tunas : les plans de carrière donnent la priorité aux sciences médicales et pédagogiques.

En ce moment dans les 17 centres pré-universitaires, les élèves de la douzième année (ndt équivalente à notre terminale), reçoivent des informations sur le plan de capacité pour la poursuite des études à l’université.

Pour les élèves de ce niveau 1371 places sont offertes dans les sciences médicales, pédagogiques, techniques et humaines entre autres sphères du savoir, ainsi que dans les universités des ministères de l’Intérieur et des Forces Armées Révolutionnaires (FAR).

Cliquez ici pour lire la suite de l’article.

Ce contenu a été publié dans Où agissons-nous ?, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *