MEXIQUE : élections présidentielles, suite …

Après deux mois d’ébullition populaire consécutive aux élections entachées de fraudes, le TEPJF (Tribunal Electoral) a fini par conclure que “ même avec des anomalies importantes, ces élections sont valables ”. Le candidat conservateur, Felipe Calderón, est déclaré élu avec 35,71 % des voix, devant Andrés Manuel López Obrador( coalition “ Pour le Bien de Tous ”) 35,15 %. Selon l’éditorial du quotidien La Jornada, la décision du tribunal “ ne fait qu’accentuer la grave polarisation que traverse le pays ”. Certes Calderón a été élu mais il faut maintenant “ se demander sur quelles bases il pourra constituer sa présidence ”. Car les partisans de López Obrador ont la ferme intention de constituer un gouvernement parallèle.… (La Jornada, 06/09)

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

À lire également

Les commentaires sont fermés.