Réunion du 21 décembre 2010

1. Bilan du festival de ciné latino.
Le programme était bien équilibré. Il a été très apprécié. Le nombre total des entrées atteint 1311, dont 320 scolaires (Lons, Dole, Poligny). Le film “ Dans ses yeux ” a enregistré 429 entrées et “ La  nana ” 336. Financièrement le solde positif est de 516 Euros.
Le programme 2011 est déjà sur les rails !

2. Tournée du groupe bolivien CANTO SUR en juin 2011.
Les étapes se précisent ! Le groupe arrivera d’Allemagne le 6 juin, il sera accueilli à Belfort par l’association ANDES FERTILES. Du lundi 7 au samedi 12, CANTO SUR sera successivement à Belfort, Besançon, Arbois, Dole, Saint-Amour, avec des concerts publics et des prestations en milieu scolaire. Le programme détaillé vous sera communiqué en temps voulu, sur le site du CALJ (www.lecalj.com) ainsi que dans vos infos.

3. Marché de Noël Solidaire.
Le Marché qui a eu lieu au Puits Salé le 11 décembre réunissait treize associations. Il s’est déroulé dans une ambiance sympathique, agrémentée par la musique de TAKUBA, et avec de nombreux visiteurs. Une réunion  des associations participantes aura lieu le 18 janvier pour faire le bilan et envisager le marché de Noël 2011.

4. Solidarité.
Les dons récemment envoyés par le CALJ :

  • Haïti : 2000 euros à l’association jurassienne “ Les Amis d’Haïti ” et 2000 euros au projet de sécurité alimentaire “ Let Agogo ” de l’organisation AVSF (Agronomes et Vétérinaires sans Frontières) (www.avsf.org)
  • Nicaragua ; 2000 euros à PROSALUD et 1500 euros au Centre Préscolaire J. Fieux.

5. Nouvelles du projet “ Let Agogo ” de AVSF en Haïti (Voir le descriptif de ce projet dans nos infos de juin 2010).
“ Let Agogo ” est un réseau de 15 laiteries locales installées dans différentes régions d’Haïti pour un approvisionnement permanent des  populations en produits laitiers. Le projet comprend trois activités principales sur un an et demi:

  • Maintenir la production de 13 laiteries du réseau. Réhabilitation des 3 laiteries endommagées ; mise à disposition de subvention pour assurer le fonctionnement des laiteries pendant au moins cinq mois ; campagne de parrainage de vaches au bénéfice d’éleveurs “ solidaires des éleveurs haïtiens ”(campagne qui s’inspire du système de gardiennage d’animaux pratiqué en Haïti  et permet à un paysans haïtien d’acquérir une vache.)
  • Pérenniser la distribution des produits élaborés par les laiteries: distribution de lait pour les réfugiés, appui à la commercialisation par les boutiques, etc.
  • Renforcer le réseau Let Agogo pour développer  la filière laitière en Haïti (formation en gestion, comptabilité, contrôle qualité, commercialisation, etc)
    – Suite de ce projet dans nos infos de janvier –
Ce contenu a été publié dans Les comptes-rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *