Infos mars 2007 (suite)

Infos mars 2007 (suite)

ARGENTINE : lutter contre l’impunité
ARGENTINE : l’intiative des sans-travail.
AMÉRIQUE LATINE : fiasco du périple de Bush.
EQUATEUR : Le Tribunal Electoral approuve le référendum sur la Constituante.

ARGENTINE : lutter contre l’impunité…(www.rebelion.org, Télérama 2983)
Contrairement à la société chilienne, plus divisée, celle d’Argentine pense avoir surmonté les séquelles des années de dictature (1976-1983). L’Argentine est le pays d’Amérique Latine qui enregistre le plus d’avancées en ce qui concerne les droits humains. Mais à présent cette société demande justice. La plupart des tortionnaires n’ont pas été jugés, des crimes restent impunis. Mais le Président Nestor Kirchner a fait de la lutte contre l’impunité l’un de ses objectifs prioritaires. En juin 2006, débutait le jugement de Miguel Etchecolatz, ex-chef de la police de Buenos-Aires pendant la dictature et auteur de plusieurs assassinats, séquestrations et tortures. Parmi les survivants et témoins à charge, Julio Lopez, aujourd’hui âgé de 76 ans, fournit des révélations détaillées, pour avoir vécu l’enfer durant trois années de captivité dans plusieurs centres clandestins. Mais trois mois plus tard, Julio Lopez disparaissait mystérieusement. Depuis, les organisations de Droits de l’Homme réclament son “ apparition en vie, maintenant ! ” Julio est le premier “ disparu ” de la démocratie…Par ailleurs, à l’issue d’un processus judiciaire commencé en juin 2006, le Tribunal Pénal de Rome a condamné à la prison à perpétuité cinq tortionnaires argentins pour disparition et assassinat de trois italo-argentins durant la période de dictature. Leur extradition sera demandée au pays d’origine.

ARGENTINE : l’intiative des sans-travail. (www.agenciapulsar.org)
Les travailleurs sans emploi, organisés au sein du Mouvement Territorial Libération (MTL), ont construit 326 maisons qu’eux-mêmes occuperont dans le cadre de leur campagne “ pour chaque famille, une vie digne ”. L’organisation de ces “ piqueteros ” a obtenu un crédit de la Banque “ Ciudad de Buenos Aires ” en 2003, après de nombreuses mobilisations pour exiger un travail et une qualité de vie face aux subsides de misère offerts par le gouvernement. En 30 mois, leur travail a transformé une ex-fabrique abandonnée en quartier de 14 mille mètres carrés, avec 326 emplacements pour constructions, 4 places, un jardin maternel, des espaces communs pour le temps libre et une radio. Durant l’inauguration, le coordinateur du MTL fit remarquer que pour construire les maisons des pauvres, le savoir-faire n’est pas différent de celles des riches puisque ce sont les mêmes travailleurs qui sont à l’œuvre…On rappela le souvenir de deux jeunes du MTL assassinés par la police.…

AMÉRIQUE LATINE : fiasco du périple de Bush. (Pulsar, Rebelion, Jornada)
Le Président Bush vient d’effectuer un voyage qui l’a conduit dans plusieurs pays d’Amérique Latine : Brésil, Uruguay, Colombie, Guatemala, Mexique. Au Brésil, son objectif avoué était de rechercher une alliance pour favoriser le développement de bio-combustibles à travers des investissements privés. Tournée anti-Chávez, mais aussi soutien aux Présidents du Mexique et de Colombie (pays “ bonélève ”) et promotion de ses Traités de Libre Commerce. Dans tous ces pays, la venue du Président nord-américain a provoqué de vastes manifestations hostiles…
Après les expériences vécues : les coups d’Etat, la formation de militaires à l’Ecole des Amériques, la longue histoire des Marines avec les périodes d’occupation dans plusieurs pays, la politique de Monroe qui en paroles disait “ L’Amérique aux Américains ” mais dans les faits s’est traduite par “ L’Amérique pour les Nord-Américains ”, avec le néo-libéralisme et autres orientations imposées par des organismes comme le FMI, la conscience anti-impérialiste a avancé et encouragé les courants progressistes. Selon le Président mexicain de la Commission des Droits de l’Homme du District Fédéral, “ le Traité de Libre Commerce n’a pas inventé la pauvreté, il l’a seulement aggravée ”.… Et les latino-américains ont eu bien des occasions de se rappeler les paroles de Bolivar : “ Les Etats-Unis semblent destinés par la Providence à accabler l’Amérique de misères au nom de la liberté ”.

EQUATEUR : Le Tribunal Electoral approuve le référendum sur la Constituante.
Après bien des séances houleuses dues aux protestations de l’opposition, le principe d’un référendum populaire est adopté et permettra l’installation d’une Assemblée Constituante de 130 personnes, dont 100 représenteront les provinces, 24 le domaine national et 6 les Equatoriens émigrés. La campagne électorale sera financée équitablement par l’Etat, à travers le Tribunal Suprême Electoral, tout financement privé étant interdit.

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

À lire également

Les commentaires sont fermés.