Brèves – Août 2017 (Panama, Colombie, Chili, Nicaragua)

(Noticias Aliadas, 28/06/2017 – Trad. B. Fieux)

Colombie.
Deux municipios de Colombie ont décidé le 9 juillet de refuser l’exploitation minière et pétrolière sur leurs territoires. Pijao, dans le Quindio, et Arbeláez, dans le Cundinamarca, au centre du pays, ont effectué des consultations citoyennes dans lesquelles 99% des votes furent contre ces activités. A Pijao, 2 613 habitants votèrent « Non » à la question « êtes-vous d’accord que dans le municipio, on réalise des activités et processus de mines de métaux », tandis qu’à Arbeláez 4 312 ont répondu « Non » à la demande de « mettre en œuvre des processus d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures, de lavage d’hydrocarbures à grande échelle » dans leur zone. Ces localités se joignent à Cabrera (Cundinamarca), Cajamarca (Tolima), et Cumaral (Meta) qui cette année ont dit non à l’exploitation minière et au pétrole. Toutefois, le directeur de l’Agence Juridique pour la Défense de l’Etat a précisé que ces consultations, n’ayant pas de soutien juridique, ne sont pas inaliénables…

Chili.
La Cour Suprême de Justice du Chili a résolu le 5 juin 2017 d’autoriser le Pérou à ouvrir un jugement pour l’ex-gouvernant Alberto Fujimori (1990-2000) pour le délit de lèse-humanité et d’association illicite pour le massacre de six personnes dans la localité de Pativilca, au nord de Lima. Le crime fut perpétré par le Groupe Colina, escadron de la mort constitué d’officiers et d’agents du Service d’Intelligence de l’Armée, responsables d’autres massacres : La Cantuta et Barrios Altos, pour lesquels Fujimori est en train de purger sa peine. Après être extradé du Chili en 2007, Fujimori fut jugé et condamné à 25 années de prison pour violations des droits humains, séquestration aggravée et corruption.

Nicaragua.
Le 13 juin dernier le Nicaragua présentait un rapport sur le panorama du VIH dans le pays. Depuis le premier cas détecté en 1987, signale le document, on a diagnostiqué 12 157 patients porteurs du virus, dont 65% d’hommes et 35% de femmes. 69% d’entre eux ont entre 20 et 39 ans. Au cours des 30 dernières années, 20% (soit 2 429) sont décédés. Actuellement, le Ministère de la Santé a enregistré 9728 personnes porteuses de la maladie. L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) a reconnu que l’une des avancées du Nicaragua dans la lutte contre le sida est l’éradication de la transmission du virus de mère à enfant en période prénatale, en garantissant un traitement aux femmes enceintes porteuses du virus. En 2007, sur 47 femmes enceintes porteuses du VIH, 45 enfants sont nés avec le virus. En 2016, sur 114 mères porteuses du VIH, seuls deux bébés sont nés avec le virus.

Panama.
L’ex-président du Panama, Ricardo Martinelli (2009-2014), fut détenu à Miami le 12 juin, en réponse à un ordre d’arrestation émis en décembre 2015 par la Cour Suprême de Justice du Panama. Martinelli est accusé d’avoir utilisé des fonds publics pour espionner illégalement des centaines d’opposants politiques durant son mandat. Le Ministère des Relations Extérieures du Panama sollicita son extradition en septembre 2016 et en avril une alerte rouge d’Interpol fut émise. Martinelli avait sollicité l’asile politique aux Etats Unis en juillet 2015, signalant qu’il était persécuté politiquement par l’actuel président Varela. L’ex-mandataire se voit reprocher des processus de corruption, réception illégale de commissions, utilisation d’information privilégiée, extorsion, etc. Si l’extradition est accordée, il ne peut être jugé qu’au Panama… à suivre, donc !

Ce contenu a été publié dans Les brèves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *